Ce qu'ils sont devenus - page 3

Cliquer sur une photo pour l'agrandir

Willie devenu Charlie

Votre petit Willie va très bien. Il se prénomme maintenant Charlie et il s'adapte très bien à sa nouvelle maison. Il commençe à venir nous voir dans le lit. Il se couche même sur mon oreiller et me lèche le nez tout en ronronnant. Il va aussi dans le lit de mon garçon de 6 ans. Il ne manque pas d'amour, de compagnie et de jouets...

Je vous envoie des photos de la première semaine de Charlie chez nous. Je vous en ferai parvenir d'autres dans quelques mois.

Merci.

Betty devenue Geisha

Nous avons adopté Geisha (Betty) l'été dernier et depuis, mademoiselle est une vraie princesse à la maison.

Elle a bien pris ses marques et ses petites habitudes. Mademoiselle a des heures précises de sieste et de repas, bref, elle est chez elle !

Nous la coiffons régulièrement et le matin, elle adore se mettre debout à la fenêtre de la cuisine afin de regarder les ''pites pites'' qui la narguent :P

Une fin de semaine sur deux, nous essayons d'aller chez mes parents qui ont deux chats et elle s'entend à merveille avec chacun d'eux, même avec le doyen de la maison qui a neuf ans et qui est très asociable !

Je vous envoie quelques photos de notre belle Geisha.
Lucille C.


Neptune devenu Gimli

Nous avons adopté Neptune qui se prénomme maintenant Gimli.

Tout ce passe très bien. Notre veille chatte Kenya a eu un peu de difficulté à accepter le nouveau venu mais après huit jours sous le même toit, ils étaient en harmonie.

Notre petite fille est très heureuse de son « bébé chat » qu'elle nourrit et bombarde de gâteries.

Très nerveux au départ, il est totalement adapté aujourd'hui.

Nous sommes très heureux de notre petit nouveau.
S.-J. A.

Stella devenue Lilou

Je vous écris pour vous donner des nouvelles de Stella. Je ne voulais pas le faire avant d’avoir trouver son nouveau prénom. Je l’ai enfin trouvé. Stella s’appelle maintenant Lilou, comme le personnage principal du film « Le cinquième élément ». Je trouve que ce prénom lui convient très bien. Il est amusant, se prononce facilement pour l’appeler à répétition et symbolise la pureté et la paix.

Ceci dit, Lilou va très bien. Je crois qu’elle est très contente de sa nouvelle demeure. Après 2-3 jours ici, elle a commencé à s’y sentir chez-elle et à en explorer tous les coins et recoins. Depuis, elle a pris du poil de la bête. C’est un vrai petit diable qui court partout et qui s’amuse jusqu’à épuisement avec ses nombreux jouets (ceux hérités de Beau et de Gypsie).

Lilou agace beaucoup Gypsie en lui sautant dessus ou en jouant avec sa queue. Gypsie est patiente mais elle n’a parfois pas le choix de la remettre à sa place et de  parfaire son éducation. Gypsie a pris un peu de temps à l’accepter mais c’est maintenant chose faite. Elle lui fait sa toilette quand Lilou veut bien se tenir tranquille. Je crois que Gypsie est maintenant contente d’avoir une nouvelle compagne même si Beau lui manque beaucoup encore, surtout pour leurs ballades à l’extérieur. 

Lilou n’a droit pour l’instant qu’à la laisse. Lilou est aussi très affectueuse. Elle me réveille le matin en me léchant le visage et en faisant de gros ronrons. Elle est aussi très intelligente. Elle me suit partout et observe tout ce que je fais. Elle me répond par un miaulement quand je lui parle.  Lilou est aussi très gourmande. Elle a doublé de volume depuis son arrivée. Outre sa nourriture Iams et du Fancy Feast à l’occasion, elle mange de tout et dévore. Bref, elle se porte très bien. Je l’aime beaucoup et je vais probablement finir par l’adorer tout comme j’adorais Beau. Il y a d’ailleurs beaucoup de ressemblance au niveau de leur comportement, ce qui me donne un peu l’impression de retrouver mon beau Beau. On dirait que Beau lui-même me l’a envoyée pour le remplacer. 

R.H.

Mise à jour du 3 novembre 2013

Lilou se porte très bien. Depuis mon dernier message, elle a été vermifugée et vaccinée et je la ferai opérer au printemps prochain. J’avais décidé de lui laisser avoir une portée, question de lui faire connaitre les joies de la maternité, mais d’apprendre qu’il y a tellement de chats errants après avoir lu l’article dans Le Soleil, je réalise que je contribuerai ainsi à diminuer le nombre de gens qui pourraient avoir recours à votre association pour les adopter et que j’enlèverai à quelques-uns la chance de connaître une meilleure vie que celle de la rue, avec toutes les souffrances qui en découlent. J’ai donc décidé que je la ferai opérer même si cela me déçoit amèrement et de passer par dessus mon caprice de femme qui aurait voulu connaitre la joie de voir une trâlée de chatons lui courir dans les pattes pendant un bout de temps. Ceci dit, je souhaite ardemment que la pétition donnera les résultats escomptés. Cela me déchire de constater que les autorités municipales, qui sont pourtant menées par des êtres dits humains, puissent demeurer insensibles aux souffrances que vivent les animaux errants (la faim, la soif, le froid, l’absence totale de soins et d’affection). Et quand je pense à l’hiver qui s’en vient, je préfère ne pas y penser. Si je pouvais gagner à la Loterie!

Je vous parlerai davantage de Lilou dans un prochain courriel et ferai parvenir d’autres photos par la même occasion.
 
Merci infiniment de vous occuper de ces petites bêtes qui ont besoin de gens comme vous pour les protéger et leur venir en aide. J’attends le jour propice où je pourrai y contribuer à mon tour et faire également ma part.

 R. H.

Gaïa la douce

Je suis très heureuse de vous faire parvenir des photos de Gaïa. On ne la voit pas beaucoup parce qu'elle est noire.

Elle ne voulait pas sortir de sa cage. Je l'ai laissée tranquille et j'ai été la voir de temps en temps avec des gâteries et un ou deux chats très affectueux en m'annonçant toujours avant d'ouvrir la porte. (Elle les sent et s'en approche, mais je reste toujours pour superviser).

J'ai fait pareil aujourd'hui et c'est elle qui est sortie de sa cachette en faisant des petits miaulements et elle est venue pour se faire flatter.

Je lui ai amené un petit jeu et nous jouons ensemble. Elle a même fait la connaissance de Quark le chien, mais de loin et calmement. Elle semble curieuse... Hé oui! curieuse, mais je ne veux rien précipiter. Je la laisse s'habituer aux bruits de la maison.

C'est un animal immensément doux. Je crois qu'il faudrait une catastrophe pour que nous la laissions repartir. Nous y sommes déjà très attachés.

Partager Partager